Histoire et Architecture de la caserne d'infanterie de Charleroi

Carte de Charleroy 1693 - Fortifications Vauban
Carte de Charleroy 1693 - Fortifications Vauban
(Cliquez sur la photo pour agrandir)

Les façades du bâtiment sont régies par une architecture mixte en briques et en pierre calcaire avec haut soubassement appareillé et ancrages de poutres en fer forgé.

Bâtie entre 1876 et 1881 sur des terrains autrefois occupés par les fortifications de Vauban, la caserne d'infanterie est un bel exemple d'architecture néo-médiéval.

Il est constitué par un vaste ensemble en forme de U et accessible par un porche d'entrée caractéristique..

Porche d'entrée
Le porche d'entrée (Cliquez sur la photo pour agrandir)

La structure symétrique des façades est d'inspiration classique. La cour intérieure affiche une répartition qui s'inspire des besoins des troupes, de la nécessité d'y organiser des parades et des drills.

Carte postale de 1935 avec vue de la cour intérieure et mouvement de troupes
Carte postale de 1935 avec vue de la cour intérieure et mouvement de troupes
(Cliquez sur la photo pour agrandir)

Par contre, les éléments architectoniques venant s'y greffer sont d'inspiration médiévale : murs crénelés, meurtrières, tours d'angles avec soubassement taluté et chemin de ronde.

Ce «château fort» n'avait plus à l'époque de fonction défensive mais symbolisait la puissance de l'Armée et par conséquent de l'Etat qui, en cette période de grandes revendications sociales, devait affirmer son autorité.

Depuis 1979, le porche d'entrée et les deux tours de plan carré le jouxtant sont protégés par une mesure de classement.

Une importante extension prolonge le bâtiment primitif. Construite avant la Seconde Guerre mondiale, elle s'apparente à l'architecture moderniste, plus dépouillée.